La fin du portefeuille a sonné

La fin du portefeuille a sonné

Quand les objets du quotidien deviennent polyvalents: à l'ère des smartphones et des montres intelligentes, on paiera bientôt avec tous les accessoires possibles.

Payer des achats avec son bracelet, sa bague ou sa montre: tout est possible. Cela vous semble incroyable? Sascha Breite, Head Future Payments chez SIX Payment Services, nous rassure: «Les réticences ne sont pas fondées, parce que d'un point de vue technologique cela équivaut à la carte de paiement sans contact que l'on connaît déjà.» La plupart du temps, comme les cartes, les «wearables» font appel à la technologie NFC. Il s'agit de systèmes informatiques mobiles miniaturisés intégrés à des vêtements ou à des accessoires.
 

Une tendance inéluctable
Le lancement de l'Apple Watch a donné lieu à toute une série d'annonces de produits. Swatch, parmi d'autres grands noms de l'horlogerie, planche également sur une montre dotée de la fonction NFC. Pour Sascha Breite, «le thème des 'wearable payments' est dans un trend absolu». Il ajoute: «Les commerçants vont être de plus en plus confrontés au fait que les clients voudront payer avec toutes sortes d'objets. Ils devraient s'y préparer et d’ores et déjà en informer leur personnel de vente.» Pour cela, ils ont simplement besoin d'un terminal de paiement doté de la fonction sans contact et de savoir que les paiements ne s'effectueront désormais plus seulement par carte ou par smartphone.
 

Le shopping dans la bonne humeur
Beaucoup d'évolutions de ce type en sont encore à leurs balbutiements, mais plusieurs moyens de paiement intelligents, qui permettraient de se passer de son portefeuille, se trouvent déjà en phase de test. C'est le cas du gant «Tap and pay» que propose une banque britannique: cet accessoire a pour but de faciliter le paiement aux clients dont les mains sont pleines de sacs et qui n'ont pas envie de chercher leur carte de crédit. Il leur suffit de passer le revers de la main sur le terminal. Le client gagne du temps et reste de bonne humeur pour continuer son shopping.