Règles pour les réitérations de demandes d'autorisation

Règles pour les réitérations de demandes d'autorisation

Nouvelles conditions pour les demandes d'autorisation non-abouties réitérées avec Visa et Mastercard

Si une transaction en ligne est refusée dans votre boutique en ligne, cela peut être pour des raisons diverses : la plupart des autorisations sont refusées en raison de fonds insuffisants, d'une authentification manquante (3-D Secure requis, CVV2 erroné), de fraude présumée ou de données de carte périmées. En conséquence, vous réitérez le processus plusieurs fois dans l'espoir de finir par obtenir l'autorisation de la transaction. Le problème, est que ces réitérations rendent la détection des fraudes réelles difficile. Elles sont également cause d'un inutile trafic sur le réseau. Et il n'y a aucune garantie que vous receviez votre argent.

Pour améliorer cette situation, Visa et Mastercard ont introduit des codes de cause détaillés pour indiquer aux commerçants si et quand ils peuvent réitérer une demande d'autorisation.

Nous avons rassemblé toutes les informations pertinentes pour vous ci-dessous. Nous vous prions de les lire attentivement.

Que devez-vous faire en tant que commerçant ?

Afin de comprendre les actions attendues par Visa et Mastercard et d'éviter d'éventuels frais futurs liés aux réitérations, nous vous conseillons de :

  • vérifier auprès de votre prestataire de services de paiement comment vous allez recevoir les nouvelles données de réitération.
  • assurer que vous suivez bien ces conseils.
  • adapter votre stratégie de réitération à ces nouvelles conditions.

Si vous ne gérez pas vous-même les réitérations, veuillez contacter votre prestataire de services de paiement pour obtenir de l'assistance.

Informations concernant le nouveau mandat

Grâce aux nouveaux codes de cause de refus d’autorisation de Visa et Mastercard, il est maintenant possible de différencier les refus dus à la fraude, des refus dus au fait qu'un titulaire de carte n'a pas assez d'argent sur son compte ou qu'un émetteur de carte a des problèmes techniques au moment de l'autorisation de la transaction. Il est essentiel de disposer de codes de cause de refus clairs pour détecter les véritables fraudes. C'est également la base pour améliorer l'écosystème des paiements avec de nouvelles normes de sécurité et pour développer des produits qui aident à augmenter les taux de conversion et d'acceptation des commerces en ligne. 

Visa et Mastercard ont revu la structure logique de leur système de codes de cause pour s'attaquer à deux problèmes interdépendants. D'une part, les émetteurs de carte utilisent souvent un code de refus générique. D'autre part, les commerçants qui n'obtiennent pas une autorisation à la première tentative, réitèrent le processus plusieurs fois, dans l'espoir de finir par obtenir une autorisation. Ressemblant à des tentatives de fraude automatisées, ces réitérations sont rarement couronnées de succès.

Les actions possibles de votre part peuvent être résumées comme suit :

  • Ne pas réessayer, l'émetteur de carte n'autorisera jamais cette transaction.
  • Réessayer plus tard (jusqu'à 10 fois maximum).
  • Les données de la carte sont périmées. Obtenir de nouvelles données de carte avant de réessayer.

Les commerçants sont tenus de suivre l'action indiquée lors du refus de l’autorisation de la transaction. Ils doivent donc soit ne pas réessayer, soit limiter le nombre de réitérations au maximum autorisé.

Meilleures pratiques

Vous trouverez ci-dessous une explication et une recommandation pour chaque instruction fournie avec la réponse à la demande d'autorisation.

FAQ

Contactez-nous

Si vous avez d'autres questions concernant ces conditions - n'hésitez pas à contacter notre service client par e-mail : customerservices@worldline.com