Etude sur les achats en ligne – le smartphone devient un compagnon incontournable

Etude sur les achats en ligne – le smartphone devient un compagnon incontournable

Une récente étude révèle les comportements d’achat et les attentes des internautes de 17 pays.

Les clients des boutiques en ligne possèdent de plus en plus de terminaux sur lesquels ils font des achats, et ils aimeraient que leurs expériences d’achat soient plus personnalisées. C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude internationale menée par l’agence suisse DigitasLBi. Elle a analysé les tendances du commerce de détail et décrit les comportements d’achat et les attentes des internautes de 17 pays. Elle a mené son enquête entre autres en Australie, en Belgique, en Chine, au Danemark, aux Emirats Arabes Unis, aux Etats-Unis, en France, en Grande-Bretagne, en Inde, en Italie et au Japon. Les espèces sont de plus en plus remplacées par le transfert électronique en temps réel. Les solutions de type peer-to-peer telles que Paymit de SIX se sont emparées du marché.

Jusqu’à cinq terminaux par acheteur

Les consommateurs du monde entier attendent de la part des enseignes et des commerçants qu’ils leur permettent d’acheter par tous les canaux et sur tous types d’écran. Ainsi les internautes utilisent-ils au cours d’un processus d’achat jusqu’à cinq terminaux (ordinateur, smartphone, tablette ou télé connectée). A titre de comparaison, il ne leur en fallait que 2,8 en 2014. A l’échelle mondiale, 17 pour cent des acheteurs déclarent posséder au moins un appareil portatif. Et les nouveaux produits comme l’Apple Watch vont encore faire augmenter ces chiffres. 55 pour cent des sondés indiquent que le smartphone a modifié de façon durable leur comportement d’achat.

Elément décisif, l’expérience en magasin

Les enseignes intelligentes savent repérer les tendances et les utilisent pour créer l’environnement d’achat idéal pour leurs clients. Selon l’étude, la variante d’achat «pick up in store» (récupération en magasin) s’impose de plus en plus: le client choisit le produit tranquillement chez lui et le récupère en magasin. 62 pour cent des sondés disent qu’ils achètent plus souvent lorsque le détaillant s’adresse à eux personnellement. 75 pour cent s’inscrivent sur les boutiques en ligne dont les offres répondent spécialement à leurs préférences et à leurs besoins.

Le smartphone devient le compagnon de shopping incontournable

Les possibilités offertes aux consommateurs pour leurs achats n’ont jamais été aussi nombreuses. Les clients veulent gagner du temps et économiser de l’argent et le smartphone devient le compagnon de shopping indispensable. Dans le sondage, 56 pour cent des acheteurs indiquent que dans les magasins, ils aiment payer avec leur smartphone et sont ravis d’apprendre que cette possibilité sera encore élargie. Le smartphone s’impose comme le trait d’union entre le monde connecté et le monde réel, et offre aux commerçants de nouvelles opportunités de marketing auprès de chaque type de consommateur.

Le shopping social gagne en importance

Les réseaux sociaux influencent de plus en plus les décisions d’achat. Ainsi, pour plus de la moitié des utilisateurs interrogés (52%), Facebook modifie le comportement d’achat. A titre de comparaison, ce pourcentage s’élevait encore à 36 pour cent en 2014. 46 pour cent se laissent influencer par Pinterest, 43 pour cent par Instagram et 36 pour cent par Twitter. Presque un tiers (28%) des consommateurs du monde entier a déjà effectué un achat directement sur la plateforme d’un réseau social («shopping social»). Dans ce domaine, ce sont les Emirats Arabes Unis qui détiennent la palme, avec 56 pour cent de consommateurs achetant sur des réseaux sociaux. Les évaluations en ligne aussi prennent de plus en plus d’importance: 66 pour cent des clients lisent ces informations lors de leurs achats en ligne et 36 pour cent lors de leurs achats en magasin.