Paymit – la voie du succès selon SIX – jusqu’à deux millions d’utilisateurs attendus d’ici à 2017

Paymit – la voie du succès selon SIX – jusqu’à deux millions d’utilisateurs attendus d’ici à 2017

Avec Paymit, SIX lance la première application interbancaire de paiement à l’échelle suisse. UBS et Zürcher Kantonalbank sont les premières banques à permettre à leurs clients de payer avec Paymit. Dans cette interview, nous demandons à Pedro Deserrano, Chief Marketing Officer de SIX Payment Services, son point de vue sur Paymit et sur le potentiel de la nouvelle application.

Qu’est-ce qui rend Paymit si intéressant pour les banques et leurs clients?

Pedro Deserrano: Paymit est un système ouvert, que chacun peut utiliser en téléchargeant l’application sur iTunes ou Google Play. Comme nous proposons Paymit en collaboration avec des banques, nous disposons du canal de distribution le plus adapté. Quand il s’agit de payer, les clients font confiance à leur banque, et Paymit n’est pas une application parmi d’autres, que l’utilisateur télécharge d’un fournisseur qu’il ne connaît pas. L’application provient de leur banque, c’est une composante de l’e-banking, ce qui la rend sûre, fiable et crédible. Paymit fait partie de l’écosystème suisse des paiements, c’est une application conforme aux normes de sécurité les plus strictes. Et n’oublions pas que Paymit est rapide et qu’elle facilite la vie. En plus, c’est amusant de l’utiliser!

Projetez-vous un instant dans l’avenir: où en sera Paymit dans deux ans?

Pedro Deserrano: D’après certaines études, il circule encore actuellement en Suisse à peu près 87 milliards de francs suisses en liquide. Si nous arrivons à en remplacer ne serait-ce que cinq pour cent avec Paymit, vous vous imaginez le succès ! Notre objectif est de gagner deux millions de clients au cours des deux prochaines années. Avec les deux banques suisses UBS et ZKB qui font figures de proue, nous avons bon espoir d’atteindre cet objectif ambitieux. D’autres banques partenaires ont déjà manifesté leur intérêt.

...et à quoi ressemblera le paiement sans numéraire?

Pedro Deserrano: Soyons honnêtes: les banques craignent Apple Pay et d’autres solutions similaires, mais aussi le fait qu’elles risquent de perdre des capitaux en dépôt. Avec Paymit, nous espérons nous constituer un réseau étendu de consommateurs et de commerçants dans les deux prochaines années. Les paiements de personne à personne sont un pan fascinant de l’univers bancaire et le P2P n’en est qu’à ses débuts...

Le marché des paiements mobiles sans numéraire évolue à grande vitesse. A quoi les commerçants doivent-ils s’adapter? Quels seront leurs défis et leurs impératifs?

Pedro Deserrano: La prochaine étape sur la voie du succès consistera à proposer l’application aux commerçants. Elle facilitera leur vie et celle de leurs clients à bien des égards, parce que les transactions se feront en temps réel. Et enfin nous espérons convaincre le plus de commerçants possible d’intégrer Paymit à leur système de caisse. Notre stratégie consistera d’abord à créer un grand réseau d’utilisateurs Paymit. Plus l’application fera d’adeptes, plus les commerçants seront gagnants!

Merci Monsieur Deserrano pour cette interview.